Ma sélection de la semaine, Esprit de service #64

En cette rentrée 2013, les entreprises poursuivent leurs défis : apporter du contenu tout en impliquant les clients, mais aussi favoriser le dialogue entre les équipes.

#  Dans le cadre de stratégies de brand content, de plus en plus de marques développent les connaissances de leurs clients, afin de se positionner comme le référent sur le marché, mais aussi de renforcer leur capital confiance. L’Oréal, Levi’s, Nestlé, Audi… sont des exemples intéressants, à découvrir sur le Hub de la Poste.

# Il n’en demeure pas moins que les marques ne font pas leurs choix toutes seules, et aiment impliquer leurs clients, afin de de co-construire avec eux des offres. Par exemple, Carrefour invite ses clients à proposer de nouveaux services pour améliorer la grande distribution du futur. Sur un site dédié baptisé « Si j’étais Carrefour… », les internautes peuvent soumettre leurs idées sur cinq thématiques : « Bien manger », « Enfants », « Fidélité », « Environnement », ou encore « Courses », comme le raconte Claire Morel dans Relation Client Magazine.

# Loin de la grande distribution, le très prestigieux groupe hôtelier Four Seasons tient aussi à satisfaire ses clients. Un nouveau service de concierge virtuel, baptisé Pin.Pack.Go, et dévoilé sur le réseau social Pinterest, vient ainsi de voir le jour. Plus de précisions dans le Berry Républicain.

# Mon rêve c’est que les Français aiment leur entreprise ! Ainsi s’exprime l’un des entrepreneurs présent lors des universités du Medef dans La Tribune. Et il a raison, la clé du succès, ce sont des collaborateurs engagés. Souplesse et confiance sont également des enjeux clé !

# Pour se sentir bien dans leurs entreprises, les collaborateurs ont aussi besoin d’un dialogue intergénérationnel fluide. Dans Les Echos Business, Jean-Philippe Vanot met en avant l’exemple d’Orange, où l’impact des digital natives est très significatif, caractérisé par plus d’ouverture (réseaux sociaux), plus d’interpénétration (vie privée, vie professionnelle), plus de responsabilité sociale.

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*