Dernières informations

Miser sur le plaisir des sens, crowdfunder la relation client et proposer des espaces de vente personnalisés en ligne | Esprit de Service #176

Une start-up propose de crowdfunder la relation client

Au début du mois de novembre se tenait l’édition 2015 du Web Summit qui a mis en lumière plus de 2000 start-up innovantes. Parmi ces dernières, TokyWoky, qui a pour objectif de « crowdfunder » la relation client

Le principe ? Permettre aux communautés de consommateurs en ligne de prendre le relais des marques pour renseigner les clients et faire valoir auprès de ces derniers leur propre expérience client. En pratique, une fenêtre de chat en ligne est installée sur le site de la marque, qui permet une communication en temps réel entre les consommateurs et les « coachs », qui les renseignent. Une solution qui semble-t-il a déjà fait ses preuves sur l’amélioration du taux de transformation sur les sites de e-commerce. 

Source : E Commerce Mag  

Miser sur le plaisir des sens pour une expérience client réussie 

Une récente étude canadienne s’est penchée sur l’expérience client dans 143 chaînes de magasins présentes au Québec. Parmi le peloton de tête ? Des enseignes qui misent sur le plaisir de leurs consommateurs sur leurs points de vente. « Le plaisir est une donnée fondamentale dans la consommation. Connaissez-vous beaucoup de gens qui n’aiment pas se faire chouchouter, sentir des odeurs qui les transportent ou recevoir un échantillon de crème ? », commente Benoît Duguay, professeur spécialisé en consommation à l’Université du Québec. Ainsi, les premiers du Palmarès – Sephora, Nespresso, Lush, David’s Tea et Chocolats Favoris -, sont ceux qui ont su miser sur le plaisir des sens de leurs clients : odorat, goût, toucher, grâce à des tests produits ou des ambiances savamment travaillées dans leurs boutiques.

Source : Les Affaires 

Des espaces de vente personnalisés en ligne

Afin de proposer une expérience de shopping en ligne plus attractive, et plus interactive que les solutions de recommandation classiques, La Redoute a lancé un « Conseiller shopping » qui produit en ligne le comportement d’un conseiller en magasin. Au fur et à mesure des filtres sélectionnés par le client, le moteur d’analyse propose une liste de produits de plus en plus pertinente par rapport aux choix du consommateur et à son historique sur le site. Une solution qui permet de mettre en avant les produits « de manière très granulaire dans le degré de personnalisation, en allant chercher des articles au fond du catalogue », souligne Laetitia Comès-Bancaud, co-fondatrice d’Early Birds, qui fournit la technologie. 

Source : Journal du Net 

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*