Dernières informations

Marketing expérientiel, mobile & engagement client et magasins connectés | Esprit de Service #171

Le marketing expérientiel : prochaine étape, séduire et fidéliser les consommateurs ?

En Scandinavie, les entreprises ne jurent plus que par le marketing expérientiel, partant du principe que le consommateur ne croit et n’achète que ce qu’il a expérimenté par lui-même. Ainsi en Suède, Reebok a remplacé pendant une semaine les escalators défectueux du métro par des athlètes, chargés de porter les passagers. En Norvège, Toyota a lancé la campagne « Try my Hybrid », qui incitait les propriétaires d’une Toyota Hybrid à faire tester gratuitement leur propre véhicule à un de leurs voisins. Résultat : un vrai succès, avec 300 ambassadeurs recrutés (vs un objectif de 150) et 1300 tests réels. En Norvège toujours, Volkswagen a créé le buzz en piégeant les conducteurs d’auto-tamponneuses pour un test de leur nouveau système anticollision. Autant d’expériences qui créent une affinité immédiate avec la marque et son univers.

Source : emarketing.fr

Miser sur le mobile pour améliorer l’engagement client 

Selon une recherche menée par Nuance, les consommateurs préfèrent les applications mobiles pour joindre le service client des fournisseurs : 45 % estiment en effet que c’est le média le plus pratique, 40% pensent que le service est toujours disponible par ce biais. Ainsi, 72 % des consommateurs ont une vision positive d’une marque si celle-ci propose un service client via une application mobile. Or pour l’heure le mobile reste le parent pauvre de la relation client : à ce jour, peu d’entreprises misent sur le service client mobile et plus globalement sur l’expérience client mobile. Un manque d’investissement qui selon une récente étude du cabinet Gartner génère un service client affaibli et un engagement client négatif. Des arguments en faveur du développement d’une application mobile pertinente, et d’un suivi de la relation client multicanal.

Source : Economie Matin

Un nouveau rôle pour le vendeur dans les magasins connectés

Parcours client toujours plus fluide et personnalisé, place prépondérante du digital et du mobile dans le parcours d’achat, montée en force des objets connectés : les magasins doivent s’adapter à la transformation digitale et trouver un nouveau rôle aux vendeurs traditionnels. L’objectif : redynamiser les points de vente physiques et offrir la meilleure expérience de consommation. Pour cela, il s’agit de redonner le pouvoir au vendeur qui fait face à un consommateur connecté et informé. Son rôle : apporter des informations complémentaires sur un produit ou un service tout en personnalisant son service en temps réel. Il doit donc avoir accès à la fois aux informations produits et aux données clients. Le résultat ? L’historique de la relation client est pris en compte, la gestion des stocks assurée en direct et le service offert par le vendeur se conforme de plus en plus à un vrai rôle de conseiller.

Source : Relation Client Mag

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*