Dernières informations

Ma sélection de la semaine, Esprit de service #50

Lancer une application mobile pérenne, réussir le virage digital, enchanter les clients tout en impliquant les salariés… autant de sujets essentiels évoqués dans la sélection d’articles ci-dessous.

# Toutes les marques ont lancé ou veulent lancer leur appli mobile. Encore faut-il qu’elle marche, qu’elle soit facile d’utilisation, utile et pratique. Or il ne suffit pas d’en concevoir pour qu’elle soit téléchargée et pérenne. Un livre blanc sur « La maintenance des applications mobiles » vient d’être publié. E-Marketing en révèle les contours.

# Car ce que les marques souhaitent par dessus tout, c’est créer de l’enchantement chez les consommateurs. Comment y parvenir ? Charlotte C. et Frédéric Durand, respectivement en charge de la relation client chez Michel et Augustin et Diabolocom apportent des éléments de réponse que le plateau du Club des décideurs de la relation client. Pour eux, il s’agit de créer des moments d’émotion et de générer le sourire.

# Autre question : comment l’avènement du digital a-t-il modifié les codes de la relation client dans le luxe, un secteur dans lequel le client attend le meilleur en termes d’accueil et de services ? Relation Client Magazine tente d’y répondre.

# Toujours dans l’univers du digital, une enquête IPSOS pour Microsoft révèle que 25% des salariés français reconnaissent les outils sociaux comme des leviers de productivité pour leur entreprise. S’ils évoquent une utilisation quotidienne encore limitée en entreprise des médias sociaux, ils sont convaincus de l’efficacité de ces nouvelles solutions et estiment que leur management sous-estime leur intérêt. A lire dans Indice RH.

# Selon le type de management mis en place, les salariés peuvent avoir le sentiment d’appartenir à une entreprise véhiculant une image innovante ou être frustré de la divergence de position entre l’image externe que peut se donner l’entreprise et les impossibilités qu’il aura dans son quotidien pour tirer parti de ces principes. C’est ce qu’explique Alban Jarry, directeur des Opérations et des Systèmes d’Informations en Asset Management dans les Echos.

 

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*