Dernières informations

Ma sélection de la semaine, Esprit de service #46

Savoir miser sur des stratégies cross-canal pour satisfaire ses clients, mais aussi sur un management équilibré pour contenter ses équipes, tel est une fois de plus l’impérieux défi des marques. Des salariés motivés et impliqués contribuent non seulement aux performances économiques d’une entreprise, mais aussi à sa qualité réputationnelle.

# 72% des Français préfèrent le shopping en magasin plutôt que sur internet . C’est ce que révèle un récent sondage Ipsos publié lundi 29 avril dernier. En effet, quelle que soit la catégorie de produits, 95% des sondés déclarent acheter souvent ou systématiquement en point de vente. Une analyse à découvrir dans E-Marketing
# Il n’en demeure pas moins que de plus en plus, les marques adoptent des stratégies cross-canal afin de devenir plus visibles, plus pratiques et plus utiles. Quelles sont les attentes des consommateurs face à la multiplication des sources mises à leur disposition? Le Hub de la Poste tente de répondre à cette difficile question.

# Et c’est sans doute en partie parce qu’elles ont su trouvé des éléments de réponse que les marques Google, Danone et Michelin se retrouvent sur le podium à l’occasion des trophées de la réputation 2013. C’est à lire dans Relation Client Magazine.

# De bons résultats qui s’expliquent par des stratégies efficaces mais aussi par beaucoup de travail. Néanmoins faut-il travailler toujours plus pour bien manager ? Selon Frédéric Fougerat, Directeur de la communication au sein du groupe Altran Technologies, rien n’est moins sûr ! Il explique dans Les Echos que les cadres doivent  veiller à ne pas tomber dans l’overdose ou le présentéisme, mais aussi savoir s’organiser et déléguer pour rester efficaces.

# En matière de management toujours, les méthodes américaines et plus spécifiquement celle du « forced ranking », semblent un peu décriées. La Cour de cassation vient en effet de condamner les pratiques d’évaluation venues des Etats unis qui, fondées sur le classement des salariés par groupes de performances, imposent des quotas pour chacun de ces groupes. A lire dans Les Echos Business.

 

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*