Dernières informations

Ma sélection de la semaine, Esprit de service #44

Ménager davantage ses équipes et leur donner confiance, tout en prenant soin de son propre stress, telle est la configuration idéale pour tout manager responsable. En parallèle, ils doivent être vigilants pour réussir le virage du numérique. Des défis difficiles mais passionnants…

# Les entreprises se préparent aux nouveaux usages numériques et s’adaptent aux nouveaux canaux. Selon une récente étude, un tiers des responsables de la relation client envisagent d’investir dans le tchat, le web call back, les réseaux sociaux ou encore la visio. Une tendance à découvrir sur Relation Client Magazine

# Précisément, les QR Codes font partie de ces nouveaux usages. Ils permettent de générer du trafic en magasin, d’enrichir un support papier, mais aussi de récolter des données consommateurs… A tel point qu’ils s’imposent de plus en plus dans les campagnes de marketing relationnel. Un article à lire dans E-Marketing

# Didier Pitelet, spécialisé dans le conseil en réputation d’entreprise. regrette que les Français soient devenus les champions de la défiance et du pessimisme. Face à cette réalité, il rappelle qu’il y a des entreprises où les gens sont heureux, aiment leur job, leur patron et réciproquement. Alors que la devise de tout manager responsable devrait être « people first et client first », il fait le point dans Le JDN sur les points faibles de certaines méthodes.

# Et c’est un peu le même type de réflexion que mène Loïck Roche, qui livre son analyse dans les colonnes des Echos. Pour lui, étymologiquement, le terme management, part du mot « manager » qui signifie contrôler ; mais se rapporte aussi à ménager, au sens de soigner ou de cultiver. Or cette dernière dimension est un peu moins présente.

# Enfin, si l’on parle beaucoup du stress des salariés, celui des dirigeants reste un tabou. C’est ce que démontre un article paru dans La Tribune qui met en lumière la difficulté pour un entrepreneur de faire vivre une entreprise.

 

 

 

 

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*