Dernières informations

Ma sélection de la semaine, Esprit de service #39

Pour trouver leurs publics, les marques n’ont d’autres choix que de répondre au plus près des attentes de leurs publics. Tout en jouant autant que possible la carte de leur potentiel culturel. Cela suppose en interne des logiques d’efficacité dans un esprit de coordination optimale.

# Connecter un point de vente à Facebook, c’est le pari réussi par la marque Kiabi. En un an, l’enseigne a testé deux expériences de shopping connecté. L’objectif : créer des interactions entre les fans en pleine séance shopping et générer du trafic sur son site marchand. D’autres enseignes pourraient s’inspirer de ce modèle. C’est à lire dans Relation Client Magazine.

# Autre stratégie de conquête, celle menée par Orangina, qui continue à cibler son public phare : celui des 15-25 ans. Dans un contexte déprimé, la marque joue la carte de l’anti-morosité déjantée avec le slogan « Restez vivants, Buvez Orangina ». La marque affirme une fois de plus son caractère avant-gardiste comme l’explique cet article publié dans E-Marketing.

# Développer le potentiel culturel des marques, c’est précisément un sujet très tendance. Après avoir coécrit le livre Brand Content en 2009 (Dunod), Daniel Bô, directeur et fondateur de l’institut d’études marketing QualiQuanti, publiera en avril la suite, toujours chez Dunod : Brand Culture : développer le potentiel culturel des marques . Un ouvrage qui aura nécessité plus de deux ans de travail et de très gros investissements en recherche. A lire sur le Hub de la Poste.

# Toujours au rayon librairie, un autre ouvrage sort la semaine prochaine : “Les (excellentes) leçons de management de Gustave Eiffel”. Comme l’explique cet article de Challenges, le concept est le suivant : s’enrichir des expériences de grands bâtisseurs et inventeurs du passé, comme Gustave Eiffel, pour les appliquer au quotidien. Il s’agit donc d’une collection de trois livres alliant histoire et management. Comment Gustave Eiffel s’y est pris pour construire sa Tour? Quels sont les secrets des Frères Lumière? Comment Nicolas Fouquet a su encadrer ses équipes pour bâtir le château de Vaux-le-Vicomte? Autant de questions que s’est posées Anne Vermès, et auxquelles elle tente de répondre.

# En termes de management, précisément, on assiste souvent dans les entreprises à une déperdition de temps et d’énergie, liée à une mauvaise coordination, alors même qu’il s’agit d’un s essentiel du du leadership stratégique. Estelle Hanot, Business analyste rappelle dans Le Cercle des Echos l’importance de rationaliser son temps et celui de ses collègues, grâce à des pratiques efficaces.

Ce message a 0 commentaire

Laisser un commentaire


*